photo entete

TRAVAILLER / BÉNÉVOLAT

Trouver votre activité est un des meilleurs moyens d'apprécier votre expérience malaisienne. Cela vous permettra de rencontrer des gens avec les mêmes intérêts que vous et de commencer à vous sentir chez vous.

TRAVAILLER À KUALA LUMPUR / EMPLOI SALARIÉ

Au cours de ces dernières années, on constate un assouplissement de la part du gouvernement pour aller vers de plus en plus d'ouverture et permettre aux étrangers de travailler plus facilement en Malaisie.

Vous souhaitez poursuivre votre activité professionnelle ou la reprendre après avoir fait une pause ?
Vous vous demandez comment vous y prendre en Malaisie ?
Voici quelques informations pour vous mettre sur les rails.

Quelles sont les obligations ?

Pour travailler en Malaisie, il est nécessaire d'être titulaire d'un permis de travail "Employment pass". C'est l'employeur qui sollicite les autorités d'immigration et qui accepte de "parrainer" le futur employé.

Le conjoint et les enfants du titulaire d'un "Employment pass" reçoivent un "Dependant pass" leur permettant de séjourner en Malaisie.
Cela ne donne pas au conjoint le droit de travailler. Il doit également trouver un employeur qui accepte de le parrainer, pour obtenir son permis de travail.
http://www.imi.gov.my

Sous certaines conditions dont le nombre d'années travaillées en Malaisie, l'employé peut obtenir un « Resident pass ». Ce visa donne la possibilité au conjoint d'obtenir un work permit, avec certaines conditions à nouveau.
http://www.talentcorp.com.my/expatriates

Pour ceux qui ont obtenu le statut « Malaysia My Second Home », il est possible de travailler à temps partiel ou de créer sa structure.
http://www.mm2h.gov.my

Quels sont les conseils pour le conjoint qui cherche un emploi salarié ?

Vous pouvez obtenir des informations sur le secteur d'activité qui vous intéresse à la Chambre de Commerce et d'Industrie Française en Malaisie, la MFCCI.
http://www.mfcci.com.my

Selon Mme Laubel, responsable RH de la MFCCI et fondatrice de la société All 1 KL (qui aide au placement des non-malaisiens sur le marché du travail) :
" La Malaisie est un pays de plein emploi. Cela sous-entend deux éléments : une tendance à la hausse des salaires et une recherche de personnes qualifiées. La Malaisie est un pays qui devient de plus en plus attractif ».

Mme Laubel recommande pour chercher un emploi de surtout développer son réseau, se faire connaître et en parler autour de soi. Elle précise que c'est plus efficace que les sites de recherches d'emploi qui sont destinés aux malaisiens.
Il est également important de s'adresser à des entreprises qui ont un réel désir d'accueil des étrangers et qui sont prêtes à faire les démarches pour obtenir le work permit.

Et si on veut créer sa structure ?

Si vous souhaitez démarrer une activité professionnelle à votre compte, vous avez la possibilité de créer une structure sur place.

La structure la plus adaptée est la SDN BHD, société à responsabilité limitée. Elle demande un minimum de deux actionnaires, mais il n'est plus obligatoire d'avoir un partenaire local pour la créer. Le temps de création est plutôt rapide, en général entre un mois et demi et deux mois.

Selon Elisabeth Lebard, avocate du cabinet Abdullah Chan, spécialisé dans le droit des affaires, la SDN BHD reste une structure assez contraignante pour celui qui souhaite se lancer en indépendant. L'obligation de prendre un company secretary, de faire un audit régulièrement rendent notamment cette structure lourde et coûteuse.
Elisabeth Lebard nous précise qu'une nouvelle structure est en projet la LLP, Limited Liability Partnershhip. Cette structure sera plus simple et souple, elle permettra d'alléger les formalités et les frais, en particulier en matière comptable.

Réseau professionnel féminin Work in the City KL :

WORK IN THE CITY KUALA LUMPUR est un réseau informel et gratuit. L'objectif est de se connaitre, de s'entraider et de créer de l'émulation entre francophones pour réussir l'étape de notre vie professionnelle qui se déroule à KL.

L'idée est de se réunir huit ou neuf fois par an, sans engagement en amont de la part des membres du groupe, dans le cadre d'une soirée au restaurant, au cours de laquelle une courte mais néanmoins instructive conférence sur un thème particulier est donnée.

Entre les soirées, les échanges se font facilement via un groupe constitué sur un réseau social.

Contact : workinthecitykl@gmail.com

ÊTRE BÉNÉVOLE À KUALA LUMPUR

Il existe de nombreuses structures à Kuala Lumpur pour ceux et celles qui veulent donner de leur temps pour aider les autres. En voici quelques unes.

L'AFM :

Vous êtes bien sûr, les bienvenus pour renforcer l'équipe de l'AFM, et nous aider à accueillir les nouveaux, organiser des activités et rencontres pour la communauté francophone, s'occuper de la Gazette et du Site Web, coordonner un club ou un atelier.
Avec les départs réguliers des expatriés, notre équipe a besoin de nouvelles recrues chaque année pour continuer à proposer ses services et à se renouveler.

Association Coup de Pouce :

Coup de pouce est un groupe de bénévoles francophones, qui mène des actions en Malaisie visant en particulier à venir en aide aux enfants.
Envie de devenir bénévole et de participer à des actions avec la population locale, d'organiser des sorties familiales, des ateliers, etc. pour récolter des fonds ?
REJOIGNEZ NOTRE ÉQUIPE, envoyez-nous un mail !
coupdepoucekl@gmail.com

Pour vous tenir au courant de notre actualité :
http://www.facebook.com/coupdepoucekl
http://www.coupdepoucekl.blogspot.com

Association pour les femmes birmanes :

Rumah Ozanam est une association caritative qui accueille au sein de sa maison, à Batu Arang, des femmes et des enfants atteints du HIV.
L'objectif de la maison est simple : prendre soin d'eux, et permettre aux femmes et enfants de se reposer et de retrouver un environnement familial, les aider dans les démarches administratives avec les Nations Unies, les accompagner dans le suivi médical.

"Ils arrivent en général dans notre maison, soit parce qu'ils sont rejetés par leur famille, soit parce qu'ils n'ont pas d'endroit où vivre ou pas les moyens de se soigner. Nous assurons aussi, le suivi médical des anciens patients qui ont quitté le centre et les accueillons momentanément, lorsqu'ils ont besoin de se reposer ou de faire face à des difficultés financières. De plus, nous nous déplaçons régulièrement à leur domicile, afin de nous assurer des conditions de logement, de leur porter de la nourriture et de faire un point sur leurs besoins au quotidien".

"Nous vivons grâce aux subventions de l'association Saint Vincent de Paul et aux donations (financières ou matérielles).
Nous avons des besoins réguliers, notamment pour la nourriture et les soins quotidiens, mais n'arrivons pas toujours à faire face.
De plus, nous manquons de bénévoles pour visiter les patientes du centre et les occuper en faisant des activités (bricolage, couture, cuisine, dessin, cours d'anglais, etc...), pour visiter les anciens patients qui ont quitté la maison ou pour organiser des évènements au profit de l'association".

Si vous êtes intéressé pour nous soutenir, n'hésitez pas à nous contacter. Merci d'avance.
Isabelle Deborhdes, Administratrice et infirmière,
Tél. Fixe : 03 6035 2052
H/P : 019 675 6529
ssvpozanam_batuarang@hotmail.com

Association pour aider un enfant autiste :

galahad"Venez aider notre petit garçon, Galahad, à sortir de sa bulle.
Partagez bénévolement 1h30 par semaine pour jouer avec lui, en suivant la méthode des 3i (individuelle, interactive, intensive) supervisée par l'association Autisme Espoir Vers l'Ecole.
Mais être bénévole c'est quoi au juste ?
C'est être atteint d'un virus : l'enthousiasme et la confiance, alors, soyez contagieux ! Rejoignez notre équipe de choc pour relever ce grand défi, nous avons besoin de vous".

Caroline et Benjamin Durand,
Tél : 019 284 3675
carolinerolin@hotmail.fr

Les guides bénévoles du Muzium Negara :

Le Muzium Negara (musée national) offre un merveilleux voyage dans l'histoire de la Malaisie.
Si vous voulez en savoir plus sur ce pays qui nous accueille, son histoire et sa culture, une formation vous est proposée. Elle vous permet de partager vos connaissances et votre intérêt avec les touristes, les étudiants, les groupes scolaires et autres curieux.
Cette formation commence chaque année en septembre et se déroule sur plusieurs mois. Elle est dispensée tous les mardis ou samedis de 9h à 12h.
Pour plus d'information : regards.croisés@hotmail.fr

Coopérative de femmes réfugiées : TANMA federation

Federating refugee women fairtrade projects (CWO, Kaoprise, Mang Tha),
Project supported by Tenaganita,
N°38 Jalan Gasing,
46000 Petaling Jaya
Tél: 01 4666 1435
http://www.tanmawomen.org
http://www.facebook.com/TANMA.federation
http://thestar.com.my/lifestyle/story.asp?file=/2012/2/23/lifefocus/10780259&sec=lifefocus

L'objectif de la coopérative est d'accueillir des femmes réfugiées birmanes et de leur créer un endroit sûr, pour avoir un revenu, protéger leurs droits et les responsabiliser en développant leur aptitude au travers de la formation.
Certaines, par exemple, ont crée et fabriquent une gamme de produits pour le corps (SPA) et les vendent.

"Nous recherchons des volontaires pour enseigner l'anglais, le marketing et le commercial, la comptabilité pour aider les femmes réfugiées à gérer leurs finances. Nous cherchons aussi des volontaires pour conduire les femmes réfugiées à des ventes et évènements".

Dons possibles :

  • produits de soin pour bébés (lait en poudre, lingettes…),
  • riz, huile, sucre, milo…
  • vêtements pour femmes et enfants, shampoing, serviettes,
  • un four pour organiser des cours de cuisine (150 à 200RM).

Pour plus d'information, vous pouvez nous contacter :
monwomenmalaysia@gmail.com ou tanmawomen@gmail.com